Pot-pourri

Pot-pourri #0 : présentation

Le « pot-pourri »… Les producteurs latino-américains en raffolent, et le digger qui s’est un jour perdu sous ces latitudes a forcément déjà trouvé cette formule d’origine française au dos d’un 33 tours. Utilisée telle quelle à l’international, alors qu’on lui préfère en Gaule l’anglicisme « medley », elle désigne ces morceaux qui en mélangent plusieurs. Un joyeux bordel musical à tendance schizophrénique qui n’est pas toujours plaisant mais que nous reprenons à notre compte pour cette rubrique fourre-tout. Deux fois par mois, nous agrémenterons notre « pot-pourri » avec des articles en tous genres, de longueurs variées et avec des sujets laissés à la discrétion des contributeurs. Dialogue entre musiques et autres expressions artistiques, interview, focale sur un instrument, un lieu, une danse, récit de voyage, revue de film, d’une compil ou d’un disque « repressé », le pot-pourri tropical sera à l’image de son nom.